Il y a de cela quelques semaines, notre équipe s’est rendue à la communauté Emmaüs de Bernes-sur-Oise, à 30 minutes en train de Paris. Chaleureusement accueillis par Alexis et Evelyne, les responsables de la structure, nous voulions découvrir le fonctionnement de cette immense communauté ainsi que les femmes et les hommes qui lui donnent vie. 

bernes sur oise

Communauté de Bernes-Sur-Oise, © Emma Varichon

 

Un espace plein de vie et de belles histoires

 

La communauté accueille plus de 70 compagnons et 26 nationalités différentes. Ce qui annonce la richesse des rencontres et celle des ateliers qui ne désemplissent pas d’objets … et de bonne humeur. Dans les hangars, on entend de la musique à chaque carrefour, et un esprit d’entraide semble être de mise.

Les compagnes et compagnons, une fois accueillis, restent autant de temps que nécessaire, et séjournent dans des chambres privées.

 

hall communauté bernes

Le grand Hall « meubles »

 

Un dédale magique

 

Alexis nous guide à travers la communauté, nous le suivons bien docilement et un peu abasourdis par cet espace qui se présente comme une vraie caverne d’Ali Baba. Nous commençons notre tour par le dépôt, l’endroit où les particuliers déposent leurs dons. À peine déposés, ceux-ci sont triés en grandes catégories : les jouets, les livres, les meubles, etc. Ils sont ensuite répartis entre différents pôles responsables de leur tri et de leur mise en rayon.

Et c’est une organisation très pointue. Il y a autant de pôles qu’il y a d’objets : un pôle pour la vaisselle, les habits, les meubles, la décoration, les bibelots, les jouets, les composantes électroniques… Dans chaque pôle travaille un ou plusieurs compagnons. Chacun des pôles forme comme un petit monde particulier.

 

pôle vêtements bernes sur oise

Pôle vêtements, Bernes-sur-Oise, © Emma Varichon

 

À l’extérieur, se trouvent les grandes bennes qui contiennent les objets que la communauté ne peut pas vendre car ils sont trop abimés. Mais pas de gâchis ! Une grande partie de ces objets partira pour le recyclage, pour être transformés et réutilisés.

 

Le fonctionnement d’une communauté expliqué par Salah

 

Nous allons à la rencontre de Salah qui travaille depuis une semaine à la vente de la vaisselle, en remplacement d’un collègue. Nous essayons tant bien que mal de l’aider mais rien à faire, personne ne connait les différentes sortes de verres ou ne manie avec précision les assiettes comme lui. Il nous explique que la vaisselle est sa « passion » et nous montre comment il procède pour trouver de la place même lorsque ce rayon nous parait déjà plein à craquer.

Travailler avec lui m’a fait prendre conscience de quelque chose d’essentiel : la force du modèle de la communauté. D’une part, et c’est souvent ce à quoi nous pensons quand nous entendons parler d’Emmaüs, le fait de mettre à disposition des biens de première nécessité ou d’usage quotidien permet à des personnes avec peu de moyens de profiter d’objets essentiels. Mais surtout, il ne faut pas oublier que la vente des objets profite en premier lieu aux compagnons. Salah, en plaisantant, a insisté sur le besoin que la communauté accueille des clients sans lesquels leur travail n’aurait pas de sens.

 

 

Il faut donc acheter à Emmaüs et cela sans réserve, sans préjugé, quels que soient les moyens dont on dispose. Même si les bas prix sont dans l’ADN d’Emmaüs et plus qu’avantageux pour le client, il ne faut pas oublier que ces objets ont une seconde vie pour aider les compagnons !

 

Sylvie, la compagne connectée

 

S’ensuit de notre immersion dans les différents pôles une discussion avec Sylvie, en charge de la vente des objets en ligne sur Label Emmaüs. Son rôle dans la communauté ? Sélectionner des articles particuliers qui seront mis en vente sur la boutique en ligne de la communauté. Parfois c’est elle qui les déniche, parfois ce sont des compagnons qui lui apportent des petites pépites.

Une fois que les photos sont prises, elle crée une annonce pour l’objet en question et le met en ligne. Elle se charge également d’expédier les commandes une fois que celles-ci sont validées. Un travail de titan qu’elle exécute avec brio !

 

boutique Label Bernes

La boutique en ligne Label Emmaüs de la communauté de Bernes-sur-Oise

 

sylvie label emmaus bernes

Sylvie, en charge de la boutique Label Emmaüs à Bernes-sur-Oise, © Emma Varichon

 

Cet article sur la fabuleuse communauté de Bernes-sur-Oise est désormais terminé, nous les remercions encore pour leur accueil et n’hésitez pas à donner vos impressions sur la communauté si vous y êtes déjà passé en commentaire ! 

3 Comments

  • Vernerey Denise dit :

    Je souhaite donner une table familiale de style anglais, carrée (1,40m de côté) elle accueille huit personnes. Une fois les deux annonces mises en place, on peut facilement s’assoir à seize personnes.
    La table est en acajou. Son état est bon mais elle porte le souvenir de son passage dans notre famille durant douze ans.
    Je donnerai en outre quelques nappes….

    • Vernerey Denise dit :

      Allonges au lieu de annonces!
      Je vous remercie!

    • Emma dit :

      Bonjour Denise !

      Merci pour votre commentaire. Dès janvier, vous pourrez donner vos objets en ligne sur Trëmma en créant des annonces en quelques clics. Si vous souhaitez en revanche donner à la communauté Emmaüs de Bernes-sur-Oise, nous vous invitons à les contacter directement, ils seront ravis de vous répondre pour donner une seconde vie à vos objets.

      Bien à vous,

      Emma de Trëmma

Leave a Reply