Ce terme spécifique aux personnes accueillies dans les structures Emmaüs n’est pas toujours très clair. Or, les compagnons Emmaüs sont au coeur de l’activité du Mouvement Emmaüs et à l’origine de la création des communautés. On revient ensemble sur ce terme fondateur et sur sa signification :

 

Rappel : qu’est ce qu’une communauté Emmaüs ?

 

La première communauté Emmaüs a été créée en 1949 par l’Abbé Pierre. On se représente généralement les communautés comme des lieux où l’on peut déposer et acheter des objets de seconde main. Mais à l’origine, ces lieux hors-du-commun n’ont pas simplement été créés pour réemployer des objets. Il s’agit de lieux qui accueillent, de façon inconditionnelle, des personnes exclues. Ces Hommes cherchent un lieu où vivre, travailler, se reconstruire : ce sont les compagnes et compagnons Emmaüs.

 

compagnon emmaus communauté

 

Compagnons Emmaüs : des travailleurs en difficulté

 

Il y a aujourd’hui en France 120 communautés Emmaüs  qui accueillent chaque année plus de 6000 femmes et hommes en difficulté. Ces compagnons sont accueillis de manière inconditionnelle : cela signifie qu’ils peuvent être accueillis (sous réserve de place),  peu importe leur situation. Ainsi, leur âge, leur nationalité, leur confession, leur parcours de vie, leurs opinions ne sont pas prises en compte au moment de leur arrivée. Par ailleurs, une fois dans la communauté, ils peuvent rester autant de temps qu’ils le souhaitent. Ainsi, ils peuvent partir à tout moment ou rester si besoin.

Les communautés proposent aux compagnons un accompagnement social et parfois médical. Mais au-delà de cet accompagnement, la communauté leur donne surtout les moyens de cheminer par eux-mêmes.

 

Reportage France 3 Normandie auprès des compagnons  de Cauville-Sur-Mer :

 

Compagnons Emmaüs : reprendre son destin en main

 

Les compagnes et compagnons Emmaüs sont les premiers acteurs de leur changement de vie. Via leur activité de revalorisation et de réemploi des objets donnés, les compagnons retrouvent progressivement leurs repères dans la vie civile. Par ailleurs, le fait d’appartenir à une communauté leur permet de prendre part à un groupe, d’être force d’initiative et de rencontrer des personnes aux influences positives. Enfin, ils prennent part à une activité à impact social et environnemental positif.

 

N’hésitez pas à nous dire en commentaire si cet éclaircissement vous a été utile, et n’hésitez pas à aller donner vos objets dans des communautés afin de valoriser le travail des compagnes et compagnons Emmaüs !

Leave a Reply